L’impact des réseaux sociaux dans le processus de recrutement

Personne ne va me contredire, les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien chez la plupart d’entre nous. Selon une étude réalisée par StepStone, environ 60% des utilisateurs Internet naviguent sur les réseaux sociaux. Les candidats y sont encore plus actifs : 81%

Sur 3,715 milliards d’internautes, on dénombre 2,206 milliards qui utilisent les réseaux sociaux chaque mois.

Les réseaux sociaux les plus populaires :

Que font les entreprises ?

Aux vues de l’impact engendré dans le quotidien des personnes, les entreprises y ont augmenté leur présence de près de 50% pour leur communication de marque employeur. En outre de l’éternelle page de présentation de l’entreprise, elles peuvent véhiculer les valeurs de l’entreprise  (développement RSE, Ambiance de travail, Préoccupations…)

Comment utilise-t-on ces réseaux ?

70% des chercheurs d’emploi sont sur Facebook tous les jours, 40% sur LinkedIn et 33% sur Twitter. Le processus classique de recherche d’emploi a le vent en poupe.

Du point de vue des entreprises, ces réseaux sont utilisés pour :

  • attirer les candidats
  • rechercher des profils de manière directe
  • chercher des informations sur les candidats
  • poster des offres d’emploi

70% des entreprises françaises se tournent d’abord vers Viadeo, LinkedIn arrive second.

Pour les candidats :

Vous l’avez compris, les recruteurs sont de plus en plus présents sur la toile. Qu’est-ce que cela veut dire ? Vos profils seront analysés de fonds en combles alors veillez à ne pas faire de publications « dérangeantes », restez neutre sans pour autant maquiller votre personnalité. Complétez au mieux votre profil, qui sait, quelqu’un pourrait vous appeler pour un poste !

 

Comme exposé, l’impact des réseaux sociaux dans le processus de recrutement est grandissant ; il ne faut donc pas les « bouder ». Ce phénomène vient en complément du processus classique mais vous offre une plus grande visibilité et un ciblage plus poussé pour votre recherche d’emploi ou de stage.  Retrouvez nos « bons filons » sur les nouveaux outils de recrutements : les pièges à éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *