Les nouveaux outils de recrutement : les pièges à éviter

Le recrutement classique a prit un sacré coup de vieux depuis quelques années. Place au recrutement 2.0. Un avantage indéniable pour les candidats, mais faut-il encore bien utiliser tous ces nouveaux outils.

Les réseaux sociaux professionnels :

On ne présente plus LinkedIn et Viadeo qui rassemblent des millions d’utilisateurs. Attention toutefois ; côté RH, ces réseaux permettent de cibler des candidats potentiels avec des mots-clés.

Les conseils : Veillez à bien remplir votre profil et à utiliser les mots clés qui vont faire mouche. Par ailleurs, ne sollicitez pas à outrance les DRH, un bon nombre de recruteurs sont encore frileux avec ce type de recrutement 2.0 ou ne souhaitent pas être « harcelés » sur leurs comptes. Repérez les infos intéressantes afin de cibler votre recherche et les personnes à contacter par voie classique.

Les jobboards :

Outils bien connus, comme Yupeek ou encore RéservoirJobs, ils vous permettent de consulter des offres et de déposer votre CV sur le site web. On parle de « CVthèques », mises à disposition des recruteurs.

Les conseils : Attention à la dispersion ! « Inonder » les sites de CVs ne constitue pas une recherche active d’emploi. Il est primordial de savoir ce que l’on veut et de bien cibler sa recherche

Les entretiens vidéo :

Les outils comme Skype ou FaceTime font gagner de l’argent et du temps au recruteur comme au candidat car il permet de se voir à n’importe quelle heure et n’importe où.

Du point de vue des recruteurs, cela permet de faire une présélection des candidats et ceux-ci hésitent moins à faire déplacer des candidats parfois de l’autre bout de la France.

Un autre type d’outil vidéo a fait son apparition en 2013 par une startup française : EasyRECrue. Des groupes comme Chanel ou Banque Populaire y ont déjà recours. A présent, l’entretien vidéo est planifié par le recruteur avec un labs de temps pour le réaliser, ce qui laisse au candidat la liberté de trouver le moment adéquat pour le faire. L’entretien du candidat est alors filmé par séquences déterminées par le recruteur (questions, temps de préparation, temps de réponse), qui pourra le regarder en différé.

Les conseils : L’équipement est le centre de toutes les préoccupations lors de ces entretiens. Vérifiez le bon fonctionnement de vos périphériques (caméra, micro) et bien sûr votre connexion internet. Attention aux Smartphones et tablettes qui sont parfois instables, préférez un ordinateur.

Vous êtes à présent parés à toutes éventualités de recrutement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *