L’art de la pause-café en entreprise

La première chose que vous faites après avoir déposé vos affaires dans votre bureau, c’est d’aller à la machine à café ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul ! La «pause café» en entreprise est un rituel qui perdure. Selon un sondage, 84% des salariés la juge «importante», voire «indispensable». Selon une étude anglaise, les salariés passent en moyenne 24 minutes par jour en pause café, soit 188 jours sur toute une carrière. Cela représente un coût de 490 euros par employé et par an ! Heureusement, la pause café a de nombreux impacts positifs sur le salarié et sa productivité.

Du lien social

L’un des principaux impacts de la pause-café sur l’entreprise est sa propension à créer du lien social. Elle est essentielle dans le renforcement du lien existant entre les salariés d’une entreprise. Mieux : elle favorise la conciliation. Pour 2 salariés sur 3, la pause-café est perçue comme un bon moyen d’apaiser les tensions et de régler les conflits.

Pour 91% des salariés, la pause-café est le moment idéal pour construire des échanges plus humains et plus personnels. Elle devient aussi un levier de la politique RH en favorisant l’appartenance à un groupe : 79% des salariés pensent qu’il s’agit du moyen le plus efficace pour entretenir l’esprit d’équipe.

De quoi on parle ?

Mais que font les salariés durant ces fameuses « pause-café » ? Pour beaucoup, c’est l’occasion d’évoquer des sujets personnels (68%) mais aussi professionnels (59%). L’entreprise est bien sûr au cœur des discussions : 56% des salariés déclarent parler de la vie de l’entreprise en général et 42% affirment évoquer d’autres personnes de l’entreprise.
Et avec qui prenons-nous des pauses ? 79% des salariés font leur pause avec des collaborateurs d’un même service, près d’un salarié sur deux (54%) partage ce moment avec un collègue d’un autre service et 36% des salariés font leur pause avec des responsables hiérarchiques. Un moment qui facilite donc le décloisonnement de l’entreprise.

Plus de productivité

Si elle semble coûter cher à l’entreprise en terme de temps et d’argent (si le café est gratuit), la pause café a d’autres vertus qui boostent la productivité des salariés. Par exemple, elle permet aux salariés de se détendre (92%) et de rechercher un coup de boost physique comme intellectuel (81%).

Au niveau de la loi ?

Les pauses sont réglementées en France. Selon l’article L3121-33, « dès que le temps de travail d’un employé sur une journée atteint 6 heures, il a droit à 20 minutes de pause minimum ».
En Allemagne, c’est 30 minutes de pause pour 6 heures de travail. Au Japon, les employés ont droit à 45 minutes de pause après 6 heures de travail et 60 minutes après 8 heures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *