Jeunes diplômés : 10 « success factors » pour réussir votre candidature

La recherche d’un emploi s’avère très souvent compliquée pour les jeunes diplômés. Cependant, leur manque d’expériences professionnelles peut être atténué par une candidature réussie. Nous allons vous dévoiler 10 « success factors » pour réussir une candidature lorsque l’on est un jeune diplômé.

1) Se poser les bonnes questions

Il est indispensable d’avoir une idée précise de son projet professionnel avant de commencer la rédaction de son CV et de sa lettre de motivation. Il faut donc se poser les bonnes questions concernant le métier que l’on souhaite exercer, le domaine d’activité, ou le type d’entreprise (PME, multinationale, start-up…).

2) Se renseigner sur l’entreprise visée

Une lettre de motivation doit clairement laisser apparaitre que l’on connait l’entreprise et que l’on s’est renseigné à son sujet. Pour cela, il faut visiter le site web de la société, parcourir son rapport annuel d’activité et analyser son organigramme. Il est également conseillé de se renseigner sur la concurrence, le type de clientèle et les produits.

3) Faire ressortir ses compétences sur son CV

Le contenu d’un CV (formations, expériences professionnelles, diplômes…) doit donner envie au recruteur de rencontrer le candidat. Il est donc nécessaire de faire ressortir ses compétences sur ce document afin que le recruteur puisse extrapoler sur le futur apport du candidat à son entreprise.

4) Personnaliser sa candidature

Aucune entreprise ne ressemble à une autre, même si elles opèrent dans le même secteur d’activité. Par conséquent, aucune candidature ne doit ressembler aux autres, car elles doivent toutes être personnalisées. Il faut pour cela employer le vocabulaire propre à l’entreprise visée pour le nom des postes et des missions.

5) Rédiger un CV facile à lire

Les recruteurs reçoivent plusieurs centaines de candidatures dès qu’ils publient une offre d’emploi. Ils ne prennent donc pas le temps de lire les CV surchargés, de plusieurs pages ou non aérés. Il est important de faire tenir son CV sur une page, d’adopter une police d’écriture de taille 11 et de rester sobre dans l’utilisation des couleurs.

6) Soigner la forme

La mise en page d’un CV est importante pour mettre en valeur les informations clés de votre CV. Il est à noter que l’envoi d’une candidature par mail nécessite la rédaction d’un texte pour accompagner les documents.

7) Structurer son CV

Un CV doit comporter des rubriques distinctes (Formation, Expériences professionnelles, Centres d’intérêt…) qui présentent votre parcours par ordre antéchronologique, afin que le recruteur trouve facilement les informations les plus pertinentes, qui sont généralement les plus récentes.

8) S’adresser au bon interlocuteur

Il est essentiel de chercher et de trouver le bon interlocuteur dans le cas d’une candidature spontanée. En effet, ce n’est pas toujours au DRH qu’il faut s’adresser. Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin ou Viadeo sont de bonnes sources d’informations pour cibler ses interlocuteurs au sein d’une entreprise.

9) Oser contacter les recruteurs

Il est parfois plus simple et plus direct de contacter les recruteurs directement par téléphone pour jauger leurs intentions en terme de recrutement. Il faut toutefois avoir préparé un discours percutant et concis avant d’appeler et réussir à déjouer les filtres que peuvent représenter les secrétaires.

10) Assurer le suivi de ses candidatures

Il reste du travail après avoir envoyé ses candidatures. Il faut en effet préparer un système de suivi de ces candidatures sur papier ou sur ordinateur afin de récapituler chaque étape (date d’envoi, mode d’envoi, échanges téléphoniques, réponses…). Cela permet d’évaluer son rendement et de relancer les recruteurs qui n’ont pas répondu.

Merci à notre collaboratrice Pauline Lahary, de Mycvfactory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *